Maroc

Maroc

Road trip au Maroc: Rabat

Par yerm
Road trip au Maroc: Rabat

Parti pour un road trip au Maroc avec ses amis, Yerm nous fait partager sa première journée mouvementée et sa visite de la capital du royaume, Rabat.

Première nuit au Maroc et premier pépin ! La veille, nous avons décidé de dormir dans notre Partner, le long de la plage. Mais au petit matin, Camille, qui a préféré dormir dehors, se fait réveiller par une grosse pluie. En panique, je décide de quitter rapidement la plage et entame un demi-tour. Et là, c’est le drame, le Partner s'est complètement enlisé dans le sable, autant dire que je commence à m’inquiéter…

Sous une pluie battante, Camille et Michael ont le courage de sortir et de creuser dans le sable pour libérer les roues. Camille décide de poser sa housse de surf en dessous des roues afin de repartir. Les premières tentatives sont un échec mais après plusieurs essais, nous sommes enfin arrivés à sortir du « merdier » dans lequel je nous avais mis.

Il est donc 6H30 du matin et nous prenons la direction de Rabat, capitale du Maroc. La pluie a totalement inondé les routes mais le Partner en a vu bien d'autres. Alors que Camille dort, nous arrivons à Rabat et prenons un petit déjeuner au Nour Al Arab, rue Ibn El Ouazzane dans le quartier Agdal où l'on propose des petits déjeuners complets à 22 dirhams, soit 2€. (Attention, Camille a eu un petit souci avec son café au lait, il fallait préciser qu'il le souhaitait noir).

Nous nous dirigeons ensuite vers le centre-ville de Rabat où nous garons la voiture près de la Médina. Sous une pluie battante, nous partons visiter la vieille ville. Nous traversons le marché central et ses odeurs d'épices, de poissons frais et de pâtisseries orientales.

A ne surtout pas rater la Kasbah des Oudaïha. Cette ville dans la ville est l'une des premières constructions arabes de la ville bâtie au 12ème siècle. Attention aux racoleurs marocains à l'entrée de la Kasbah où ils voudront vous faire payer des dirhams pour vous emmener jusqu'à la mosquée, ne tombez pas dans le panneau. Une fois à l'intérieur, vous y découvrirez de magnifiques ruelles dont les murs sont peints d'un blanc nacre et d'un bleu azur et d’une vue magnifique sur la ville et les plages de Rabat

A voir également, la Tour Hassan II , le Maussolée de Mohamed V et le palais Royal du roi du Maroc Mohamed VI

Le soleil faisant son retour, nous prenons la direction de Kenitra puis de Mehdia,  où les plages sont réputées pour faire du surf. Arrivés à Kenitra, je me prends une amende car je viens de griller un feu rouge. En effet, au Maroc, il n’y a pas toujours de feu orange ; le fer vert clignotant indique que le feu va passer au rouge. Malheureusement, un policier se trouve de l’autre coté du carrefour et me fait signe de m’arrêter. Il me demande tout un tas de papier et me demande de payer une amende de 400 dirhams (40€). Finalement, on lui file 200 dirhams (20€) discrètement, ici la corruption des gendarmes est monnaie courante.

Après toutes ses émotions, j'avoue que je suis un peu stressé et que la plage et la détente commencent à me manquer. On arrive donc à Mehdia où l'on va pouvoir se reposer un peu et faire un peu de surf, la plage et les rouleaux sont au rendez-vous. Après quelques heures passées dans l'eau, nous voila fin prêts pour nous trouver un hébergement. Grâce à notre Guide du Routard,  nous allons au Mehdia Social Camp, une auberge pour surfeur. L'accueil y est chaleureux et l'hôtel n’est vraiment pas cher (100 dirhams par personne et par nuit avec petit déjeuner).

Epuisés de cette journée, nous avons déjà besoin de recharger les accus. Nous nous couchons à 21h30. Demain, une grande journée surf nous attend !

Découvrez le magnifique road trip au Maroc de Yerm et ses amis ainsi que toutes ses photos du Maroc
Commentez cet article

Carte du pays

Drapeau

Maroc

Mises à jour des trippers



















































































Maroc

J'ai également visité ce pays

Photos : Maroc

ENTREZ dans la communauté Tripper Tips EN 3 ÉTAPES !